Biographie

Aurélie Jarjaye commence la musique dès son plus jeune âge par l’apprentissage du piano. Après cinq années au Conservatoire d’Avignon, elle obtient son diplôme au CRR de Lyon en 2009. En parallèle de ce cursus, elle commence le chant et entre la même année à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris où elle intègre le jeune ensemble dirigé par Lionel Saw. Elle est admise en 2010 à la Haute Ecole de Musique de Lausanne dans la classe de chant d’Hiroko Kawamichi. Elle suit également l’enseignement de Marc Mayoraz au sein de l’atelier lyrique avec lequel elle explore l’aspect scénique de différents rôles. Elle obtient un Master de Concert en juin 2015 ainsi que le prix Fritz Bach pour l’excellence de son parcours à la Haute Ecole de Musique de Lausanne.

Elle se perfectionne également en master classes avec John Fiore, Martin Katz ou encore David Jones.

Durant ses études, elle a été lauréate de la Fondation Colette Mosetti, reçoit la bourse du talent et de la créativité du Casino Barrière de Montreux ainsi que la Bourse du Cercle Romand Richard Wagner. Elle tint également le rôle-titre The Governess dans The Turn of the Screw de Britten sous la direction d’Aurélien Azan Zielinski et dans une mise en scène d’Armand Deladoey.

Elle fait ses débuts à l’opéra dans le rôle de Mme Phidias dans Phi-Phi de Christiné pour la Route Lyrique 2014 dans une tournée suisse, à l’Opéra de Lausanne et l’Opéra de Vichy. Elle est soliste dans le Roi David d’Honegger sous la direction de Benjamin Levy ou encore dans le Requiem de Bottesini lors de sa première exécution en Suisse au Victoria Hall de Genève. En septembre 2015, Aurélie Jarjaye est finaliste au Concours Jeune Espoir de chant lyrique de l’Opéra d’Avignon.

La saison 2015-2016 est marquée par son rôle de la Princesse à l’Opéra de Lausanne dans l’Enfant et les Sortilèges de Ravel et par sa collaboration avec le chef d’orchestre

Bertrand de Billy, pour une série de concerts avec l’Orchestre National de Lorraine et l’Orchestre de Chambre de Lausanne.

Pour une deuxième année consécutive, elle est lauréate du Prix d’étude au Concours suisse du Pour-Cent Culturel Migros et bénéficie de leur placement concert.

Depuis 2016, Aurélie Jarjaye vit à Vienne, en Autriche, où elle fait un travail personnalisé avec la chanteuse et professeur Heidi Brunner pour l’étude des grands rôles mozartiens.

On a pu l’entendre récemment chanter à Vienne dans le rôle de Dircé au théâtre de Schönbrunn dans la première version d’Idoménée de Campra ou comme soprano solo dans la Credo Messe de Mozart sous la direction d’Andreas Pixner. Passionnée par le récital et l’oratorio qui tiennent une place importante dans la vie musicale d’Aurélie Jarjaye, elle se produit régulièrement en Autriche, Suisse, France.